Windows conserve l’historique de toutes les adresses que vous avez visité dans le cache DNS.

Si jamais un site change son adresse IP, vous ne pourrez plus y accéder, pour ce faire, vous devez vider votre cache DNS pour pouvoir accélérer les futures connections que vous ferez sur ce ou ces sites internet.

Sous Windows

Sous Windows, ouvrir le menu Démarrer, puis saisir la commande CMD afin d’ouvrir l’invite de commande puis clic droit en tant qu’administrateur :

– Pour voir le contenu du cache DNS, saisir la commande suivante :

ipconfig /displaydns


– Pour vider le cache, il suffit de saisir la commande suivante :

ipconfig /flushdns, puis d’appuyer sur Entrée.

Un message vous indique alors que le cache de résolution DNS a été vidé :

Il est recommandé de redémarrer le poste pour constater les modifications apportées.

Vider le cache DNS avec Mac OS X

Le principe est le même que sur PC :

Ouvrez le répertoire Utilitaires>Applications>Terminal.

Une fois le terminal lancé, tapez la commande qui videra le cache DNS (elle est différente en fonction de votre OS).

Pour les versions récentes de MacOS X : lookupd -flushcache
Pour Leopard et versions antérieures : lookupd -flushcache

Attention : votre mot de passe administrateur vous sera peut-être demandé pour valider cette action.

Vider le cache DNS avec Linux

Ouvrez le terminal en tant qu’utilisateur root.

Tapez la commande qui suit : « /etc/init.d/nscd restart » puis appuyez sur Entrée.