Si vous envoyez des emails de manière générale, vous avez forcément entendu parler de SMTP. Un problème a priori très technique, mais qui vous concerne aussi puisqu’il impacte directement vos emails et leur déliverabilité.

Pourquoi vous n’y comprenez rien : tout simplement parce que le sigle « SMTP » est utilisé sans distinction pour désigner plusieurs choses différentes, alors forcément on s’emmêle les pinceaux.

On peut entendre par SMTP :
– Un protocole (sens strict),
– Un « relais »,
– Un serveur.

SMTP : définition

SMTP est le sigle de Simple Mail Transfer Protocol, littéralement « protocole simple de transfert de courrier ». Il s’agit du protocole utilisé pour transférer des emails vers les serveurs de messagerie électronique. Par extension, SMTP désigne aussi les serveurs et relais utilisés pour le transfert de ces emails.

Protocole SMTP

SMTP est d’abord un protocole de communication, c’est à dire un ensemble de règles utilisées pour transférer des emails vers les serveurs de messagerie électronique.

Concrètement, le protocole SMTP fonctionne de la manière suivante :

– On spécifie l’expéditeur puis le ou les destinataires du message,
– On vérifie leur existence,
– On transfère le corps du message.

Le cheminement d’un email peut se décomposer en 4 étapes :

Etape 1 : transfert depuis le MUA de l’envoyeur vers le serveur de transmission (MTA) (via le protocole SMTP)
Etape 2 : transfert du mail de MTA en MTA jusqu’à celui du destinataire (via le protocole SMTP)
Etape 3 : transfert depuis le MTA jusqu’au MDA qui stocke l’email en attendant qu’il soit relevé
Etape 4 : requête du MUA destinataire au MDA pour relever ses mails

Ne sortez pas l’aspirine ! Ce sera peut-être plus clair avec un schéma :

Relais SMTP

Vous avez entendu peut-être parler de « relais SMTP ». Au sens strict, il s’agit tout simplement de l’action de transférer un email jusqu’au serveur de destination.

Mais dans l’usage, les « relais » SMTP désignent plus souvent les serveurs par lesquels transitent les emails avant d’arriver à destination, comme des relais de poste : dans ce cas, il faut le comprendre comme un synonyme de « serveur SMTP ».

Serveur SMTP

Un serveur SMTP est tout simplement le serveur qui sert à envoyer vos emails vers un serveur destiné à les recevoir, en utilisant le protocole SMTP.

Dans le sens ou plusieurs serveurs peuvent « relayer » un même email jusqu’à sa destination finale, un serveur SMTP sert aussi à recevoir un email, via le même protocole.

Serveurs SMTP et délivrabilité

Maintenant que vous savez ce que veut dire SMTP, venons en à ce qui nous intéresse : la délivrabilité.

Le serveur SMTP à partir duquel vous envoyez vos emails est associé à une adresse IP. Cette dernière a un impact direct sur la délivrabilité de vos emails puisque c’est à partir d’elle que les FAI vont vous identifier et déterminer votre réputation d’envoyeur.

De ce fait, les serveurs SMTP des webmails et messageries classiques (Gmail, Free, Hotmail, autres) ne sont pas adaptés à l’envoi de messages en masse.

En effet, leurs IP ne sont pas surveillées : vous la partagez donc avec des spammeurs potentiels ! Si vous envoyez des emails en masse depuis les messageries classiques, ils finiront donc immanquablement dans le répertoire de spam.