Dans un précédent article, j'ai pu aborder comment je connectais mon NAS maison en stockage externe dans Nextcloud.

En effet, cela me permettait d'étendre un espace de stockage plutôt restreint sur mon serveur et ce, gratuitement.

Et puis un jour, survint le drame !

Habitant en province, et avec une connexion ADSL chancelante, plus de données accessibles depuis l'extérieur, le jour où une panne arriva.

La solution retenue

Dans l’optique de sortir du giron de Google Drive, il fallait me trouver une alternative fiable et peu onéreuse, voire gratuite.

Les disques additionnels proposés par OVH en faisait partie, mais on est loin du peu onéreux.

La solution est restée française, c'est Scaleway qui la propose avec l'Object Storage, les 75 premiers Go sont offerts, c'est ce qui me fallait.

Comment on fait ?

À partir de l'interface Nextcloud, cliquez sur Applications dans le menu déroulant pour accéder à la liste des applications disponibles :

Activez le service de stockage externe en cliquant sur Activer :

Cliquez sur Paramètres dans le menu déroulant, puis sur Stockages externes dans la section Administration de la page:

Configurez les informations d'identification pour votre bucket :

  • Bucket = Le nom de votre seau,
  • Hostname= Le nom d' hôte du bucket (Pour Amsterdam: s3.nl-ams.scw.cloudpour Paris: s3.fr-par.scw.cloud),
  • Port = Le port pour votre bucket, laissez le vide,
  • Region= La région géographique de votre bucket (soit nl-amspour Amsterdam aux Pays-Bas ou fr-parpour Paris en France),
  • Enable SSL = Cochez cette case pour chiffrer la connexion entre votre Nextcloud et le Bucket,
  • Access Key = La clé d'accès de votre token,
  • Secret Key = La clé secrète de votre token.

Vous pouvez maintenant télécharger et gérer les fichiers de votre bucket directement à partir de Nextcloud.

NB :

  • Un utilisateur par bucket, si on ne dépasse pas les 75 Go, cela reste gratuit, sinon il faut passer à l'Object Storage en stockage principal.