Changer son moteur de base de données pour Ghost

Sometimes, s**t happens !

Et oui ! Des fois on est tout content on a un super blog, et puis une mise à jour vient tout casser !

Historique

Je procède à des mises à jour régulières pour assurer la stabilité et la sécurité de mes serveurs, pas une journée passe sans failles découvertes ici et là.

A la suite d'une mise à jour de MySQL, celui-ci c'est mit dans un mode où il refusait toute les connexions, donc impossible d’accéder à ma base de données et faire fonctionner Ghost correctement.

Actions

Pour éviter de laisser mon blog trop longtemps indisponible, avec une super erreur 502, et n'ayant qu'un terminal Linux sur mobile, il fallait faire des choix.

Investiguer sur la cause d'erreur de lancement de MySQL était, hélas, pas prioritaire à ce moment là.

Il fallait que je trouve une solution rapide et simple à mettre en oeuvre, je me suis donc penché vers SQLite.

J'ai choisi Sqlite pour plusieurs raisons, telles que de meilleures performances, car il s'agit d'un système de gestion de base de données très léger.

Il n'a pas non plus besoin d'être configuré ou démarré et arrêté: il utilise juste un fichier de base de données .db, ce qui rend la base de données entière beaucoup plus mobile.  

C'est aussi pourquoi Sqlite n'a pas nécessairement besoin de s'exécuter sur un serveur, il utilise simplement le fichier qu'il crée lors de la création d'une base de données et reste ainsi autonome.

Comment procéder ?

J'ai utilisé la commande suivante pour installer Sqlite :

apt install sqlite3

J'ai ensuite écris la ligne suivante pour créer ma base de données :

sqlite3 new_database.db

Maintenant que la base de données est créée, il faut renseigner le chemin d'accès et le type de données dans le fichier de configuration de Ghost :

su "user" (le nom du user ghost)
cd "path" (répertoire d'installation ghost)
ghost stop
nano config.production.json

Ensuite il faut renseigner les éléments suivants :

"database": {
    "client": "sqlite3",
    "connection": {
      "filename": "path"

Pensez à bien enregistrer le fichier puis relancez Ghost :

ghost start

Voilà, c'est reparti pour ma part !

Boris
Dinan, Bretagne